Xavier Barral i Altet - Art roman en Bretagne






Résumé: Xavier Barral i Altet est professeur d'Histoire de l'art du Moyen Age à l'université de Rennes 2. Cet ouvrage est la synthèse des plus récentes recherches qu'il anime au sein de l'université.



Mon avis:

Cher(e) ami(e) lecteur/lectrice,

     Je reviens cette fois avec un livre complètement différent de ce que j'ai l'habitude de lire. D'ordinaire, je me tourne en grande majorité vers des roman. Dans le cadre de mon travail je lis également des albums mais dans ma bibliothèque j'ai aussi pas mal de documentaires historiques et quelques livres plus particuliers. En ce moment, aucun roman ne m'attire vraiment alors au lieu de me forcer, je me suis tournée vers d'autres ouvrages, ceux que j'achète, que je feuillette mais que je ne prends jamais le temps de lire. Cette lecture est un peu originale et ne va certainement pas intéresser tout le monde mais j'ai quand même envie de vous faire partager mon ressenti.
     Depuis quelques années, lorsque je suis en vacances, j'en profite pour visiter différentes régions françaises. Je prends ma tente et je voyage de  ville en ville. Je me promène dans les rues et je vais voir les différents lieux emblématiques. Si j'en ai l'occasion, je fais des visites guidées afin de mieux comprendre ce que je vois mais ce n'est pas toujours possible. Les lieux les plus facilement accessibles en visite libre sont les cathédrales et les églises. Sur le plan architectural, certaines sont magnifiques. Ce sont des bâtiments qui sont impressionnants sur le plan historique mais aussi par rapport à la richesse de leurs décors, à leur construction et à l'âge qu'elles ont. Je sais qu'il y a deux courants importants: l'art roman et l'art gothique mais je n'en sais pas vraiment plus et j'aimerais remédier à ceci. C'est le premier point qui a motivé cette lecture.
     Le deuxième point à avoir influencé cette lecture c'est Les pilliers de la terre de Ken Follet. Dans ce livre coup de cœur, les personnages vont être amenés à construire une cathédrale. Ils sont tellement motivés par leur travail sur cet édifice qu'ils nous font partager leur passion. Ainsi, lors de m'a lecture, cette construction m'a parue magique et merveilleuse. J'ai eu envie d'en savoir plus sur l'édification d'un bâtiment et sur les différents courants qui ont inspiré le moyen âge, d'où ma lecture de l'art roman en Bretagne.

Un petit livre
     Dans le domaine de l'histoire de l'art, je suis complètement néophyte. J'avoue que mes connaissances sont plutôt limitées. De ce fait, le lexique spécifique que l'auteur était susceptible d'utiliser m'effrayait un peu. 
     De plus, j'avais peur de me lasser rapidement ou d'abandonner ma lecture. En effet, celle-ci pouvait se révéler trop ardue pour moi. Peut-être que ce document ne m'était pas destiné et que le texte n'était pas assez vulgarisé. 
     Je pouvais également manquer de motivation. La Bretagne est une très belle région que j'aime beaucoup mais ce n'est pas ma région d'origine. Je ne connais pas forcément les lieux auxquels l'auteur va faire référence, je ne les visualise pas et je ne pourrai pas me rendre sur place pour les admirer et voir les détails.
     Néanmoins, une chose m'a rassurée dans cet ouvrage, c'est sa taille. Il ne compte que 31 pages. C'est peut-être un détail mais au commencement de ma lecture, j'avais le sentiment que je pouvais arriver au bout de ces 31 pages. J'étais quasiment sûre de le terminer. La culpabilité à l'idée d'abandonner ma lecture était donc presque inexistante. Je me suis lancée confiante dans cette lecture, ce qui n'aurait certainement pas était le cas avec un livre plus épais car j'aurais eu peur d'être dépassée avant même de l'avoir commencé.

Beau livre
     Ce qui m'a également séduite dans cet ouvrage c'est que le texte est jalonné par de nombreuses photographies. Elles sont très belles et même si j'en voudrais toujours plus, celles qui sont présentes sont choisies avec justesse
     Précédemment, je t'ai parlé de la peur que je pouvais avoir par rapport au lexique qui pouvait être employé par l'auteur. A mon avis, le problème est en parti réglé par les illustrations. En effet, elles sont complémentaires au texte. De manière générale, la photographie qui accompagne l'explication de l'auteur montre ce qui vient d'être présenté par les mots. Les photos ne racontent pas autre chose mais elles permettent de visualiser les propos
 
Complet et instructif
     Le but de ma lecture était d'en savoir plus sur l'art roman. J'avoue avoir été surprise par ce livre pour plusieurs raisons.
     Tout d'abord, il est très complet puisque l'auteur va nous parler de l'art roman dans l'architecture (civile, militaire et religieuse) mais également dans le domaine pictural. Divisé en différentes parties, il permet d'avoir une approche générale de ce courant artistique. C'était une bonne surprise puisque l'ensemble de ces thématiques m’intéressait mais je ne pensais pas les trouver dans un si petit livre.
     Ensuite, il fait ce que j'attends de lui c'est-à-dire que j'ai appris et découvert de nouvelles choses sur l'art roman. Le texte est bien écrit et en s'appuyant sur des exemples précis l'auteur nous fait découvrir des particularités. Ainsi certaines sculptures sont incongrues, le sculpteur s'est-il permis des libertés ? En tout cas, vu le sujet de la sculpture et le lieu où elle se situe, certaines sont plutôt rigolotes. D'autres œuvres sont au contraire très élaborées et nous découvrons ainsi le savoir, les connaissances et la société de cette époque. C'est un point intéressant qui bouscule l'image que nous avons du moyen-âge.

Bémols
       J'ai néanmoins trouvé trois bémols à cet ouvrage.
     Dans son écrit, l'auteur va faire référence à plusieurs époques et à ces moments-là, j'ai regretté l'absence d'une frise chronologique. J'aurais voulu que cette dernière illustre et me confirme mon intuition quant à la succession de ces différentes époques. Sans avoir de dates limites et précises, j'aurais souhaité avoir une vue d'ensemble, une illustration du temps qui passe et de l’enchaînement des courants artistiques et culturels.
     De la même manière, j'aurai apprécié qu'il y ait un plan ou un schéma d'église. Même si j'ai bien compris qu'elles étaient toutes différentes, certaines structures sont communes ou récurrentes comme la nef, le cœur, le transept, etc. L'auteur va y faire référence plusieurs fois et cela m'aurait permis de les identifier plus facilement.
     L'absence d'un glossaire est également un regret. Comme j'ai pu le préciser précédemment les photographies sont une aide précieuse pour résoudre les problèmes de lexique mais elles ne peuvent se suffire. Pour quelques termes spécifiques, je suis allée me renseigner sur internet. Malgré tout, une fois cet obstacle franchi, le texte reste relativement accessible. En outre, les mots complexes du départ étant répétés plusieurs fois, j'ai eu le temps de les assimiler. 


     Pour conclure, je dirai que malgré les quelques petites défauts que j'ai pu lui trouver ce document est un bon point de départ pour découvrir l'art roman. On n'y apprend des choses sans être submergé par un trop pleins d'informations. Et puis cette lecture à confirmer mon envie d'en savoir plus et j'espère lire, dans un avenir plus ou moins proche, d'autres documents sur l'art roman mais également sur l'art gothique.
     Je te dis à très bientôt pour de nouvelles aventures livresques.
Muxu,
Marion.
PS: Pour continuer le plaisir...
-découvrir d'autres ouvrages sur l'art roman et l'art gothique.
-visiter l'abbaye de Saint-Savin (Vienne), la cathédrale de Lescar (Pyrénées-Atlantiques), etc.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire