Gayle Forman - Si je reste



Résumé: Mia a 17 ans, un petit ami que toutes ses copines lui envient, des parents un peu excentriques mais sympas, un petit frère craquant, et la musique occupe le reste de sa vie. Et puis... Et puis vient l'accident de voiture. Désormais seule au monde, Mia a sombré dans un profond coma. Où elle découvre deux choses stupéfiantes : d'abord, elle entend tout ce qu'on dit autour de son lit d'hôpital. Ensuite, elle a une journée seulement pour choisir entre vivre et mourir. C'est à elle de décider. Un choix terrible quand on a 17 ans.



Mon avis:

     Cher(e) ami(e) lecteur/lectrice,

     Lorsque j'ai trouvé ce livre, il ne me disait pas grand chose. J'avais la vague impression d'avoir déjà croisé la couverture et le résumé à la fois poignant et alléchant à éveiller ma curiosité.
      Dans ce roman, nous allons suivre Mia qui va vivre une expérience de mort imminente (EMI). Un phénomène plutôt particulier où l'adolescente, suite à un accident de voiture, va se retrouver dans un état "fantomatique". Son esprit va se séparer de son corps. Elle va voir et entendre ses proches, être consciente de tout ce qui se passe mais son corps est lui, dans un état comateux, elle ne pourra donc communiquer avec personne. Mia est seule. La nuit qu'elle passera à l'hôpital est cruciale. Vivre ou mourir tel est le choix qui s'impose à elle.
     Pour résumer mes impressions de lecture, j'ai envie de te dire que ce livre est un bon livre mais qu'il lui manque quelque chose pour être vraiment exceptionnel et devenir un coup de cœur.

Une expérience surnaturelle attractive: l'expérience de mort imminente (EMI)
     J'avoue qu'au départ, le thème de l'EMI m'intéressait fortement. Ce phénomène a quelque chose d'assez fascinant parce que nous sommes incapables de dire si celui-ci est réel ou irréel. Chacun peut choisir d'y croire ou pas. Personnellement, j'aime bien l'idée que l'on puisse se retrouver, un jour, dans cette situation. Nous devrions alors faire un choix. A travers le personnage de Mia, nous pouvons donc entrevoir ce qui pourrait être et vivre pleinement cette expérience très particulière. L'auteure semble s'être appuyé sur des témoignages de personnes ayant réellement vécu cette expérience pour construire son livre, ce qui fait que c'est d'autant plus intéressant.

Vivre PLEINEMENT cette expérience
     Ce que j'ai aimé également dans cette histoire, c'est le point de vue adopté par l'auteure. Nous avons un point de vue interne, nous sommes donc pleinement conscient de ce qui se passe, de ce que Mia est capable de faire ou pas puisque nous sommes dans sa tête et que nous voyons les événements à travers ses yeux.

De merveilleux souvenirs hétéroclitiques 
     Une des forces de ce roman c'est également les souvenirs de Mia. A première vue, ils pourraient sembler désordonnées puisqu'elle ne prend pas la peine de les remettre en ordre mais au final, elle est assez talentueuse pour que tout soit clairElle est touchante et ses proches le sont tout autant. On apprend notamment à la connaitre et à mieux cerner ses espoirs et sa personnalité. Une chose est certaine, Mia est captivante.  De plus, à travers ses retours en arrière, elle prend pleinement conscience de ce qu'elle a perdu. En effet, l'amour est omniprésent dans ses souvenirs ce qui les rend à  la fois beaux mais également tragiques puisque cet amour a maintenant en partie disparu. Et on comprend à quel point le choix qui s'offre à elle est cornélien.

Un style
     La plume de l'auteur est le dernier point positif que j'ai à évoquer. Je ne sais pas si je vais être capable de te faire comprendre ce que j'ai ressenti mais je trouve que le texte est doux. Nous sommes en présence d'un ouvrage qui aborde des sujets forts et douloureux qui sont: l'amour et la mort. Ce qui pourrait être un drame perpétuel dans ce roman est contrebalancé en grande parti par la fluidité des mots et leur poésie.

Un regret: l'absence d'émotions
     Je vais maintenant t'expliquer ce qui me chagrine dans cet ouvrage. Mia est une jeune fille passionnante mais à partir du moment où elle prend conscience qu'elle est déconnectée de son corps, j'ai également eu l'impression qu'elle était déconnectée sur le plan émotionnel. Elle est en train de vivre une véritable tragédie et pourtant elle semble distante par rapport à ce qui se passe. Une barrière s'est donc installée entre elle et moi. Je me suis sentie très peu impliquée émotionnellement. Je n'ai pas été aussi bouleversée, aussi émue que ce que j'aurai dû, que ce que j'aurai voulu. La claque que j'aurai due ressentir n'est jamais arrivée.


     La fin n'est pas surprenante mais si le choix avait été autre, j'aurai été déçue. Le roman se suffit à lui-même, on a une réponse à la question de départ (vivre ou mourir) mais il reste suffisamment ouvert pour que le lecteur puisse s'imaginer le reste. Si un jour, j'ai l'occasion de trouver le tome 2, je le lirai volontiers.  
     Je te dis à très bientôt pour de nouvelles aventures livresques.
Muxu,

Marion.

PS: Pour continuer le plaisir...
-un tome 2: Là où j'irai de Gayle Forman.
-une adaptation cinématographique: Si je reste
-une autre lecture sur le même thème: Et si c'était vrai... de Marc Levy
-une petite question: si nous étions dans le même cas que Mia, qu'est-ce que nous ferions ? quels seraient les souvenirs que nous évoquerions ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire